Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

MARATHON DE ROME 2012

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 MARATHON DE ROME 2012 le Ven 8 Mar - 13:12

Il y a presque un an... déjà! Quel souvenir!
Existe-t-il un plus beau marathon que celui ci? Il est vrai que c'est la ville de mon coeur , LA ville !
Imaginez un soleil qui dore les vieilles pierres millénaires et qui découpe dans le ciel les pins parasol. Sous nos pieds , des siècles de pas .... et nous , tous très émus par l'ambiance, la beauté et la majesté des lieux. Je n'arrive pas à contrôler les battements de mon coeur sur la ligne départ tant je m'extasie de tout! Je crois que je souris béatement...
L'entraînement a été dur avec trois semaines à - 10 degrés ..et aujourd'hui il fait 25 à 9h du matin sans compter le soleil! Cela va être dur de faire un temps et en plus il y a les pavés nombreux.... Mais surtout car on se fatigue à tant s'émerveiller ! J''ai couru toujours dans l'émotion qui vous coupe le souffle, en pas chassés,me tordant le cou ou en marche arrière pour ne rien louper. Car le marathon serpente au coeur de Rome interdite aux voitures. On se prend dans les mirettes , au hasard d'un virage, saint Pierre de Rome en pleine face. Ouah! ( et je l'ai dit en vrai!) Mon dieu que nous sommes petits!!!!
Je connais par coeur tous ces lieux mais impossible de s'en lasser. Et quand on arrive sans le deviner place Navona, aux terrasses bondées juste pour le déjeuner , on peut prendre une pâte dans les assiettes! Gracie! On cohabite joyeusement avec les milliers de touristes sur les plus belles places du monde (enfin parmi les plus belles places du monde d'accord!) ! Y compris dans les petites ruelles heureusement en fin de parcours ce qui évite les bouchons.
Entre le 20 et le 27ème km , excursion dans la jolie banlieue résidentielle et arborée. Seuls, les quelques kms pour revenir dans Rome avant le 30ème sont un peu tristounets.
Les derniers kms sont durs durs, crampes oblige, les vraies, celles qui donnent une démarche toute bancale . Mais petit Pierre est là au 40ème .. il sont pour toi ces deux derniers kms.....! Et que dire de l'arrrivée , sur le Colisée comme au départ , mais sur une lègère descente après une mini montée gladiateur... Rome me comtemple ... Ou est-ce moi qui la contemple???? L'émotion mal contenue depuis le début me submerge :vini vidi , vicci.... Ce n'est pas uune vaine expression.
On se retrouve tous sous la colonne de Trajan , un peu décue des temps mais les yeux plein d'étoiles! Je n'arrive pas à empécher de mon coeur continuer à battre fort...
Problème maintenant: comment me motiver pour un autre marathon tant celui ci m'a pris les tripes, le coeur et l'âme. Londres peut aller se rhabiller avec ses kms dans des banlieues tristes ou en boucle dans la "city" de béton, et ce malgré la foule de supporters.
Jamais je n'oublierai la ville silencieuse des vrombissements des moteurs au petit matin, la jolie chanson italienne au départ , l'ambiance chaleureuse mais à taille humaine de la course ( 18 000 coureurs) et même ces foutus pavés qui témoignent à leur façon de la fabuleuse histoire de cette ville fière.
Alors MERCI MILLE FOIS à Claudine qui a lancé l'idée et tout organisé, (trop chouette l'appartement! Et les ballades) à Sandrine qui s'est occupé du transport, à tous nos accompagnateurs,Pat, Thierry, Momo, Pierrot et Pierrot, Sylvie qui nous ont soutenu dans les moments difficiles.
Rome, celle qui a été si fière de courir chez toi te salue!
ISA

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum