Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Mon 100 km de Millau 2009

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Mon 100 km de Millau 2009 le Mar 13 Oct - 19:45

Raconter mon 100 km … c’est pas facile … ou alors, ça va être long ! C’est difficile de raconter un rêve, c’est comme un trésor, …mais le partager, c’est un peu le revivre …et ainsi le faire durer.

Alors, je me lance !

Millau … vieux rêve aux couleurs de l’enfance ! Les vacances commençaient toujours par un passage obligé à Millau ! Et puis, le temps a passé, et j’ai commencé à fréquenter les autoroutes plus souvent, Millau s’est éloigné. Il m’est réapparu lors de la construction du pont, magnifique …

La course était là, inaccessible ! Pensez donc ! 100 kilomètres !!!

J’avais à mon actif quelques Marvejols-Mende, Marseille-Cassis, 10 km, semis et marathons, des 24h en équipe, puis la Sainté-Lyon en relais… Oui, mais 100 km !!!!

Et un jour, bon pied, bon œil, j’ai voulu m’en rapprocher : il me fallait faire la Sainté-Lyon en individuel, pour voir …

Décision en septembre, pas vraiment d’entraînement spécifique, nous n’avions pas encore de coachs à Corbas Running et nous faisions les choses au feeling !! Une chute une semaine avant, cheville et épaule douloureuses, me voilà sur la ligne de départ avec mon mari, compagnon de toutes mes aventures, accompagnée de mon super pote de toujours, Lolo le stéphanois, et aussi de Francky et Jean-Claude.

Nous étions partis pour finir, aucun objectif de temps, que du plaisir et de l’amitié. Très vite, nous avons perdu Jean-Claude, qui courait trop vite pour nous, et c’est tranquillement, en gérant blessures de la semaine précédente et ampoules, que nous avons fini en environ 11 heures.

Et … en nous disant que 30 km de plus, c’était jouable !!!

Nous nous sommes laissés reprendre par d’autres courses, notre travail, nos vies, et arrive un anniversaire…, je fête mes 40 ans et relance mes compagnons de route !

Gérard ne pourra pas courir, ses chevilles sont trop abîmées, et la douleur devient très vite insupportable. Mais nous sommes une équipe, l’un ne va pas sans l’autre, surtout face à un tel défi ! Il sera donc mon suiveur ! Et je sais déjà que c’est une énorme chance pour moi !
Lolo n’a hésité … qu’une fraction de seconde !!! Puis, au fil des mois, devant notre motivation et notre engouement, se sont joints à nous : Isabelle, Jérôme et à nouveau Jean-Claude ! Une belle équipe !
Gégé, s’étant entre-temps formé en tant qu’entraîneur, nous a concocté un super plan sur l’année.
Quelques 10 km, sous la direction d’Hervé, ami et coach lui aussi à Corbas Running, puis le semi-marathon de St Symphorien d’Ozon, et enfin le marathon d’Annecy. Puis débuterait la prépa Millau.
Tout s’est bien passé jusque 15 jours avant Annecy, où une blessure m’a interdit le marathon et obligé à un repos forcé de 8 semaines. Le médecin du sport est formel : l’entraînement était parfait, la progression bien étudiée, la récupération aussi, le problème est ailleurs, le problème c’est moi, ou plutôt mon mollet, et surtout ce nerf sciatique qui déconne ! Larmes, rage, puis résignation et sagesse. Kiné, traitement, repos et nous voilà mi-juin, pour une reprise à zéro : 7km en une heure et un épuisement digne d’un marathon ! L’horreur ! J’avais tout perdu, tout était à refaire, re-rage, désespoir et croyez-moi, dans ces moments-là, je ne suis pas marrante ! Mais c’était sans compter la présence de Gégé ! Nouveau plan d’entraînement, plan nouvelles semelles, plan diététique, plan « vas-y ! t’es la meilleure ! » et on finit toujours par y croire ! Nous voilà partis pour 12 semaines d’entraînement, 966 kilomètres, avec des semaines à plus de 110 km, des côtes, des descentes et puis des côtes et des descentes !!! Mais comme c’était bien !!! Je ne dis pas que je n’ai jamais râlé !! Ben non !!! C’est pas possible ça !! Mais vraiment très peu !!! Début juillet, Isa partageait mes entraînements, nous avions tous le même plan, seules les allures changeaient pour les garçons. Puis, ils ont décidé qu’on courait ensemble, au moins sur le marathon, donc au final même entraînement pour nous 5. Puis Isa est partie en vacances, et j’ai continué l’entraînement, seule ou avec Gégé. Il faisait très chaud ! Donc lever vers 6h et à 7h, j’étais ou nous étions sur les routes. Trop dur d’avoir 2 mois de vacances et de ne pas pouvoir faire la grasse matinée ! Mais je pense à mes potes, Lolo, Jérôme et Jean-Claude, qui eux ne sont pas encore en vacances et s’entraînent après le boulot !
Les kilomètres se succèdent, dans la bonne humeur et les sorties sont belles et variées ! L’envie de réussir est très forte ! On pense Millau, on dort Millau, on vit Millau, on sera à Millau !!!
2ème et 3ème semaines d’août, la famille Joly part en vacances ! Et prévoyante, elle part dans la campagne anglaise, où il fait beaucoup moins chaud et où les côtes et les descentes sont encore au RDV ! Pas de grasse matinée ! Après l’entraînement, on veut visiter !!!! Décidément, nous manquerons de sommeil cette année !! Mais les 100 km seront à nous !!! Ces two bristish weeks sont royales, les semelles de mon super podologue, Monsieur Grenot, sont remarquables ! L’entraînement établi par mon coach me convient à merveille ! Gérard partage chacune de mes sorties, me donne le tempo, on discute, on fait des projets, on ne voit pas défiler les kilomètres. Et les bières et cream-tea anglais aident incroyablement à la récupération ! Nous avons la visite de nos amis Voinot, eux aussi dans la région ! Et entre deux belles visites, Pierrot accepte de partir avec nous à Millau et d’être le suiveur de Jean-Claude ! On va bien rigoler, c’est évident !
Le retour en France est chouette : c’est la fin des vacances, mais c’est le plaisir de retrouver toute la fine équipe ! Les entraînements collectifs reprennent, on compare nos sorties, on échange sur nos ravitaillements, notre équipement, on se prépare.
Je prends contact avec Corinne et Philippe Dols, qui ont déjà fait Millau et qui acceptent très volontiers de partager leur expérience avec nous. C’est un couple remarquable que nous rencontrons ! Corinne est une grande championne de marche active, et Philippe son entraîneur. Ils sont à l’AFA à Feyzin et nous donnent de nombreux et au combien précieux conseils ! La gestion de l’alimentation est mon principal souci, ils vont beaucoup m’aider. Et nous voilà armés pour un week-end de reconnaissance du parcours : nous sommes le 29 août 2009. L’équipe n’est pas au complet, tout le monde n’ayant pas pu se libérer. Il y a Isa, Denis qui suivra Lolo, Lolo et Flo son épouse et ma meilleure amie, Gérard et moi. L’ambiance est à la rigolade, le camion est chargé à bloc : sacs, vélos et nous ! La météo est superbe et c’est très motivés que nous arrivons à Millau !
Nous déposons nos affaires à l’hôtel, passons très vite notre tenue et nous voilà repartis pour Creissels, où débutera notre entraînement. Nous avons prévu une sortie de 50 km, donc direction Sainte-Affrique et retour !
Vers 15h30, Isa, Lolo et moi partons. Denis et Gégé nous rattraperons en vélo, le temps de charger les ravitos. Flo fait ses amplettes en nous attendant. Nous l’avons régulièrement au téléphone, et nous savons qu’elle peut être là très vite en cas de besoin. C’est un peu notre ange gardien. Depuis toujours d’ailleurs.
La sortie se passe très bien ! Les jambes vont bien, la tête va très très bien ! Je n’en reviens pas ! Je suis les conseils de Corinne, comme Isa et Lolo, même si j’ai quelques difficultés à me nourrir, les repas de la veille n’ayant pas été corrects (deux repas d’anniversaire en une journée !!!) et mon ventre s’en ressent ! Je gère au mieux, et c’est une bonne leçon ! L’alimentation avant une sortie longue doit être saine!! Finis les gâteaux à tout va !! Les ampoules, mon autre point faible, sont aussi là, mais j’ai l’habitude ! Au retour de Sainte-Affrique, je change de baskets et le retour est un vrai plaisir : je suis même euphorique ! Je suis sous le pont de Millau, le moral au plus haut et je sais que dans 3 semaines ce sera le jour J et je serai au rendez-vous !! Gérard est très content de la gestion de notre sortie : le rythme, le ravito, …on est prêt ! Lolo et moi, on y croit très fort ! Isa doute, elle n’a pas apprécié le retour de Saint-Rome de Cernon. Mais après une bonne nuit de sommeil, nous signons tous les trois ! Photos devant l’affiche de la course en souvenir, dépôt des bulletins d’inscription, nous voilà sur la liste officielle des coureurs.
De retour à Corbas, c’est la rentrée des classes. Je l’ai préparée, et j’aime reprendre mes cours. Mais cette année, je la vis « à côté »…je suis là et je fais mon travail consciencieusement, mais à chaque fois que l’occasion se présente, ma tête est à Millau. Je suis impatiente, chaque jour je fais une nouvelle liste : short long, short court, baskets, tee-shirts, short ou collant ?...baskets, lunettes, collant ou short ?...pâtes de fruits, sporténine, compeed, barres de céréales, arnica,…Tee-shirt ou débardeur ?...De liste en liste, les jours passent et le vendredi 25 septembre arrive enfin !!!!!!!!!!!!!! J’ai hâte d’y être !!!!
Nous voilà donc repartis ! Dans la voiture : Flo, Lolo, Isa, Gérard et moi. Coffre à bloc ! Dans la voiture de Pierre : Jean-Claude et Jérôme. Coffre à bloc aussi ! Plus la remorque et 4 vélos !!! Arriveront plus tard, Denis et Franck, puis Dorothée.
Nos supporters aussi se préparent !! Ghislaine et Véro se chargent de Judicaëlle notre fille. Cyrielle, notre aînée, est retenue à la maison par son travail. Elle nous suivra de loin, avec son téléphone ! Avec Véro et Ghislaine, il y aura Chantale, Hervé, Antoine, Mathilde, Judicaëlle, Geoffrey et Julien. Et le lendemain, Stéphanie, Alain et Clara les rejoindront, ainsi que mes parents. Pour le moral, c’est extraordinaire ! Avec Flo, cela fera 15 supporters rien que pour nous !!! Elle n’est pas belle la vie ?!! Oh que si !!! Et c’est aussi une belle histoire d’amitié ! Et ça, c’est évident, ça met le feu aux baskets, même dans les moments où le dos aurait tendance à se courber et la tête à se baisser ! Pour l’honneur, comme dirait Jérôme !!! Surtout…pour les remercier d’être là et de croire en nous !!!!
Nous arrivons à Millau vers 18h30 et c’est affichant « I love my coach » sur mon super tee-shirt offert par mes amis Flo et Lolo, que je vais fièrement retirer mon dossard ! Re-photo, moment très important ! Nous allons tous chercher notre tee-shirt de la course, mais il restera tranquillement au fond des sacs. Il doit se mériter !
Installation à l’hôtel et pique-nique chez Flo et Lolo qui semblent avoir la chambre la plus grande ! Comme d’habitude, Flo nous a installés de telle sorte, qu’on ne s’imagine plus dans une chambre, mais belle et bien autour d’une table avec nappe et bougeoir ! Incroyable !! Elle pense toujours à tout et ça fait vraiment du bien !! Pâtes dans tous les tuppers !!! Et chacun va préparer ses affaires et dormir avant le grand jour !
Lever à 6h45 pour moi. Il me faut déjà près de 45 minutes pour préparer mes pieds et ce ne sera pas du luxe !
Thé et carbocake au chocolat pour le petit-déjeuner. Finalement, short long : il va faire beau, mais la température est fraîche en début de matinée. Et tee-shirt manches courtes. J’ai confectionné un porte-dossard, à l’image de celui de Corinne Dols : il me permettra de changer de tee-shirt, sans avoir à détacher mon dossard systématiquement. Je suis le numéro 1004. Je prends aussi une casquette et mes gourdes. Les vélos ne sont pas tout à fait prêts, il est 9h, Flo nous descend au centre ville en voiture. Les vélos nous rejoindrons à Aguessac.
Flo nous dépose devant le parc de la Victoire, nous retrouvons Jérôme et Jean-Claude, et tous les cinq, nous allons au contrôle des dossards. Tout est ok, dans moins d’une heure, ce sera le départ ! Dans le parc, je retrouve mes parents ! Ils sont venus pour la journée et ce moment avant le départ, où nous discutons tous ensemble, passe très vite ! Pas le temps d’avoir le trac ! Il est l’heure d’aller sur la ligne de départ ! Nous retrouvons tous nos magnifiques supporters !! Ils scandent « Allez Corbas Running » à tout va !! On est ému, on croit rêver ! Avec Jérôme et Lolo, on se serre les mains : on y est !!!! On va le faire !!!! Je suis folle de joie et je sais que ce sera un grand jour !
La fanfare résonne, puis il est 10h, c’est le départ ! Nous avons prévu une allure de croisière : 8km/h sur le marathon et essayer de ne pas passer trop en dessous des 7km/h de moyenne sur les 60 km suivants. On court donc tranquille, sans stress et en discutant avec les uns et les autres. Nous rencontrerons des gens très sympathiques, et les échanges sont drôles et légers !
10h40, c’est déjà le premier ravito ! Corinne a été catégorique : pour bien tourner, il faut du carburant dans le moteur ! Nous mangerons donc des petites quantités toutes les 40 minutes, boirons notre eau isotonique toutes les 10 minutes et de l’eau plate ou gazeuse avec le ravito des 40 minutes.
Premier ravito donc : demi-barre de céréales. Le temps de raconter une blague à Lolo, et nous arrivons à Aguessac, où nous retrouvons nos suiveurs. C’est chouette de les voir ! Gégé et Pierre font des photos, et nous rattrapent. Pierre a installé une sirène clignotante rouge sur son vélo ! Dès qu’il approche, il la met en route et nous savons ainsi, sans jamais nous retourner, qu’il est tout près ! Ce sera la mascotte de la course !!! Nos suiveurs sont remarquables : chargés comme des mules (faut nous connaître !!! on en traîne du matos !!), toujours avec le sourire, prévenants, attentifs, bref de vraies perles ! Voir Gérard à Aguessac, c’est entrer vraiment avec lui dans la course et je suis fière, d’être là, avec lui ! Mon suiveur, mon coach, mon ami, mon mari … beaucoup de bonheur de l’avoir, une fois encore, à mes côtés ! Mon Lolo est heureux lui aussi, je le sais. Denis le nourrit, pendant qu’il enregistre nos aventures sur son dictaphone ! C’est le coureur le plus high-tech que je connaisse et c’est carrément extra ! Isa semble euphorique : elle raconte aux uns et aux autres notre repérage de fin août, nos patchs, …elle envoie quelques sms et mange ses crêpes ! Jérôme et Jean-Claude se font chouchouter par leurs suiveurs eux-aussi : Dorothée et Pierre sont aux petits soins : la patouille de Pierre pour essuyer le front de JC et la patience de Dorothée, qui tous les 10 km préparera le téléphone portable de Jérôme, pour qu’il envoie ses sms ! Quant à Franck, il veille sur la glacière d’Isa, et nous encourage.
Arrive le passage du semi-marathon : première grande joie ! Nos amis sont là, banderole, slogans et applaudissements ! Les enfants courent avec nous, on croit rêver devant tant de clameurs juste pour nous !! A vous donner des ailes !!! Mais les anges, ce sont eux ! Car moins d’un kilomètre plus loin, ils sont à nouveau là ! A croire qu’ils se sont téléportés ! je ne sais pas où ils ont coupé, mais ils sont là et courir à côté de ma Juju me remplit de joie !! Son papa est un peu plus loin dernier, on est en côte, et pour les suiveurs, c’est pas le plus drôle ! Et on sait bien que du denivelé, on va encore en trouver !!! On quitte notre troupe de supporters, il fait très chaud, mais le moral est très bon ! On passe les 30 km, tranquilles mais un peu inquiets du ressenti des jambes … jamais senti ça à l’entraînement …sur un marathon, oui, mais c’était prévu ici, compte tenu de l’allure et de l’entraînement …Lolo et Isa ressentent la même chose, Jean-Claude a l’air épuisé, et Jérôme trouve aussi qu’il fait très chaud. C’est pas grave, on va gérer : on boit bien, eau isotonique, eau plate, gazeuse ou coca, c’est selon, et on se mouille la tête à chaque point d’eau. Soudain, un cri de Dorothée : elle pense avoir cassé la chaîne de son vélo ! Gérard et Pierre vont voir, Pierre y met les mains, la chaîne a déraillé, c’est réparé, on peut continuer ! Ouf !!!! Puis retour sur Millau et là, la traversée de la ville n’est pas agréable. On slalome entre les voitures, on respire les gaz d’échappement en pleine chaleur, beurk ! Vite ! Rentrer dans le parc et soulager mes pieds, ils me brûlent et je sers les dents ! J’en profite pour changer de short : ce sera le court cette fois ! Et quel bonheur de changer de baskets ! Gérard me masse les jambes, que du bonheur ! J’embrasse mes parents, qui me regardent un peu comme une extraterrestre ! Maman est très angoissée, je la rassure : tout va bien ! Je suis tellement heureuse ! Papa me souhaite une bonne route, je crois qu’il est fier de moi et ça me remplit de joie !
Et nous repartons ! Sortant de Millau, Isabelle a des soucis intestinaux. Nous nous arrêtons, je la cache, Franck prépare une boisson au Smecta et on repart. Nous passons Creissels, et nous voilà dans la côte qui mène au pont : je suis devant avec Lolo. Denis nous demande d’attendre, il craint qu’Isa n’abandonne. Nous l’attendons à la cîme de la côte, Jean-Claude nous a rejoint et Jérôme arrive avec Isa. Nous repartons tous ensemble, et malheureusement Isa doit faire une nouvelle pause dans les vergers. Nous ralentissons pour ne pas prendre trop d’avance, mais nous sommes au 50 ième kilomètre, il fait très chaud et chacun de nous commence à souffrir. Lolo et moi, c’est les mollets, j’ai une crampe et Pierre et Gégé vont s’en occuper, de vrais pros ! Jérôme commence à avoir mal à son genou et Jean-Claude a aussi mal aux jambes. On va doucement pour permettre à Isa de nous rattraper et lorsqu’elle arrive, nous décidons de faire une pause à Saint-George. Nous avons mis près de 2 heures pour faire 11 km et Isa a besoin de prendre un médicament. Le médecin du poste de secours lui en donne un, et nous repartons. Soudain, c’est au genou qu’Isa a mal, et Lolo reste un peu avec elle, Jérôme, JC et moi sommes un peu devant pour être un peu plus dans notre rythme et gérer nos propres douleurs. Gérard parle avec Isabelle, Lolo aussi et vient nous rejoindre. Nous allons continuer et Hervé coura avec Isabelle dès que possible, jusqu’à Sainte-Affrique. Nous repartons donc, tristes de laisser Isa. Nous doublons pas mal de monde, rencontrons Arnaud de l’équipe Grand Frais, qui nous dit que c’est dur. Nous parlons peu, profitons du paysage, prenant régulièrement des nelles d’Isa qui s’accroche et n’est vraiment pas loin !
Je monte la côte de Tiergues avec mon Gégé, tranquilles, à un bon rythme et sentant que bientôt, nous allns retrouver nos supporters !!! Lolo part devant, pour passer quelques minutes avec Flo et j’en suis sûre, lui voler un petit bisou !!!! Jérôme et Jean-Claude sont juste un peu derrière et on se retrouve tous les 4 à la cîme de la côte, et on se laisse porter par la descente jusqu’à Sainte-Affrique ! Jérôme part un peu devant et arrivé à Sainte-Affrique fait annoncer nos noms : on est heureux, Jean-Claude Vernier est enregistré, Laurent Fouvet et Rachel Joly aussi. Isa arrivera un peu plus tard, pour découvrir sur son pied, pour la première fois de sa vie, une ampoule ! Incroyable ! De mon côté, je dois en comptabiliser une douzaine !!! Gérard me change les pansements, me masse les jambes. Je ne peux pas manger, ça ne passe plus, habituel problème de nourriture en course…je ferai un effort dehors, toute à l’heure, c’est promis, mais là …il fait trop chaud, et je me contente de boire ! Mon pote Jean-Claude délire sur mon super bronzage agricole : évidemment, courir tout l’été, ça laisse des marques ! Et on rigole bien !! Il mange sa soupe et cela lui convient parfaitement ! C’est le moment de la course où il est le plus en forme ! A partir de là, il sera toujours quelques foulées devant, à nous donner le tempo ! Une petite bière en cours de route et une autre soupe lui donneront des ailes ! Quand je pense qu’on s’embête avec des barres et des boissons isotoniques !!!! Cette fois, j’enfile le collant, je prends mon coupe-vent sur un tee-shirt manches courtes sec, et mon tube autour du cou. Sans oublier ma frontale. Et on repart mais sans Isa qui va voir l’osthéopathe et qui est toujours avec Hervé. Jérôme et moi, on décide de prendre une sporténine (arnica en pastille) toutes les heures, Lolo et Jean-Claude en veulent bien une aussi de temps en temps, et nous parvenons à recourir dans la côte de Sainte-Affrique. Arrivés en haut, on fait les malins devant les copains qui sont toujours là pour nous encourager ! Pour l’honneur, hein mon Jérôme !! Alain décide de nous accompagner, il reste environ 22 kilomètres. Jérôme et moi partageons nos petites douleurs et Jérôme a toujours le mot pour rire ! Je lui explique que mes mollets me font penser à la pelote de ma grand-mère, celle où elle plantait ses aiguilles pour les retrouver facilement. Il me répond que j’ai beaucoup de chance d’avoir un pack acupuncture pour le même prix ! De son côté, il balance la jambe sur le côté droit, de derrière c’est très bizarre à voir, mais ça semblait vraiment le soulager !! Des playmobils en vadrouille !!!! Lolo a aussi les jambes bien lourdes, quant à JC, soupe + bière et la vie est belle !!!!
La mascotte de Pierre met le feu dans la nuit et cela nous fait du bien ! Les portables, comme ils l’ont fait toute la journée, continuent de sonner, malgré l’heure tardive ! « Les affaires reprennent ! » disent les coureurs autour de nous ! Et chaque sms, ou message est ressenti comme un cadeau ! Merci à tous !!!!
Gégé et moi échangeons de vieux souvenirs, plein de bonheur et finalement, nous arrivons sous le pont de Millau ! Entre-temps, Flo, Stéphanie et Ghislaine nous ont doublés en voiture, et leur petit coup de klaxon a été salutaire !
Isa court avec Véro maintenant et Ghislaine va prendre le relais. C’est dur, mais elle s’accroche. On approche du but ! Descente de Creissels : tuante pour les jambes, mais bonne pour le moral !!! Nous n’avons jamais été aussi près !! Alain donne le tempo, on s’accroche, on court, tout doux mais on court ! Et on continue à doubler des coureurs ! Gégé voudrait faire une photo au 99ième kilomètre…impossible pour moi ! Pour rien au monde je ne voudrais que tous ces coureurs nous redoublent ! La photo devra attendre l’arrivée !!!! Elle est toute proche ! C’est l’entrée du parc ! Je suis vraiment heureuse !!! Fatiguée, mais tellement heureuse !!!! J’aurais aimé passer la ligne d’arrivée avec Gérard, je sais comme il a toujours rêvé de faire cette course…je souhaite de tout mon cœur qu’un jour ses chevilles lui laissent un peu de répit, et qu’il puisse la courir, et ce soir-là, cette ligne d’arrivée, elle était pour lui ! Il m’a portée à bout de bras depuis des mois, il a toujours cru que j’y arriverais, la preuve en est qu’à l’arrivée, il m’offrait un magnifique collier !!! Et une telle confiance, on ne peut pas la décevoir ! J’ai mis toutes mes tripes dans mes entraînements, je voulais faire Millau et cette fierté dans les yeux de Gérard, c’est de l’or !! J’aurais aussi aimé qu’Isa soit là, mais je sais qu’elle est tout près, à quelques kilomètres de là ! C’est avec Jean-Claude, Lolo et Jérôme qu’on a franchi le fameux bip d’arrivée ! Peu avant, une petite montée, main dans la main, et Jérôme qui me soulève et me projette ! Où est-il allé chercher encore cette énergie ?!!!! Il est vraiment incroyable !!!! Je suis émue, les garçons me poussent devant, ils sont d’une galanterie et d’une gentillesse époustouflante ! Je ne peux retenir mes larmes ! On tombe dans les bras les uns des autres ! On l’a fait !!!! Et on n’en revient pas !!! On nous remet un diplôme, on est fier ! On est 886ème sur 1758 au départ. On estime que c’est bien ! 14h34 … puis Alain m’appelle, et ses encouragements de la journée et ses félicitations me font à nouveau tomber en larmes ! On se serre, on partage cette arrivée. Puis j’aperçois ma Flo ! Son sourire !!!!! Sa douceur !!!! Sa fatigue aussi !!! C’est mon amie depuis toujours et je l’aime tant !!! Ses bras me serrent et je sens comme elle est contente même si je sais comme c’est dur pour elle tous ces entraînements et toutes ces courses !! Et là, c’est mon Gégé, et mon émotion est à son comble !!!!!! C’est un des plus beaux moments de ma vie … certains trouveront cela ridicule, mais tous ceux qui courent me comprendront, et Gérard comprend…
Puis, soudain, ils sont tous là !!!! Ma petite Judicaëlle, ma Cyrielle au téléphone, et tous nos amis supporters !!!! Mes amis extraordinaires : Véro, Stéphanie, Chantale, Hervé, les enfants, Pierre !! Je veux tous les embrasser, les serrer !! Jean-Claude me dit merci de l’avoir entraîné, il dit que sinon, il ne l’aurait jamais fait …merci à toi Jean-Claude !!! Merci à vous tous !!!
On ressort, on s’installe dans le parc, Isa arrivera bientôt ! Denis est reparti pour finir à ses côtés, elle est avec Ghislaine et Franck. Les enfants vont à l’entrée du parc. Je suis assise sur une chaise, la fatigue me prend, j’ai froid et les jambes se durcissent… Cela fait 35 minutes que nous sommes arrivés, et soudain les enfants hurlent, nous hurlons tous ! C’est elle !!! Elle sourit, elle finit en beauté !!! Lolo lui emboîte le pas et l’a conduite à l’arrivée ! Je n’ai plus la force de courir et c’est en marchant que je suis le groupe, et quel bonheur de voir Isa passer cette ligne d’arrivée !! On lui tend son diplôme, elle croit que c’est une pub, elle le froisse ! Mais se jette sur le petit jeune qui l’enregistre et l’embrasse avec plaisir ! Denis, t’as vu ça ? !!!!
Ghislaine, qui l’a accompagnée, est là aussi et je peux la serrer dans mes bras et la remercier ! Ainsi que Francky ! Et là ! Champagne !!! La salle est bondée de monde, mais il n’y a que Corbas Running pour penser à faire péter le champagne !! Merci les amis !!! Jusqu’au bout, vous aurez fait, tous, tout fait pour que ce soit un rêve !!! MERCI !!
Petite frayeur un moment plus tard …Lolo fait un malaise …je crois que les 100 km peuvent supporter la soupe et la bière, mais pas trop de champagne d’un coup !!!! Après avoir mis le feu dans notre coin de salle, nous allons réveiller le poste de secours ! L’ambiance est partout avec Corbas Running !Laurent essaie de se reposer et Isa, qui pour lutter contre les douleurs a pris des médicaments à l’arrivée, est étendue et voit des postes de secours volant, et trouve cela « rigoli » !!!!
Finalement vers 2h du matin, tout le monde monte en voiture ! Les uns et les autres, nous rentrons nous coucher. Il me faudra longtemps avant de me coucher ! Les images se bousculent, la journée est passée très vite, et c’est déroutant… Je fins par me coucher, il est près de 3h30 et demain, c’est sûr ! Je porterai mon nouveau tee-shirt !
Et demain arrive … on plane un peu,on ne réalise pas trop …les sms des copains pour nous féliciter nous font chaud au cœur ! Et une dernière surprise nous attend ! Nos maisons sont décorées, le champagne nous attend, on nous fête comme de vrais héros ! Le rêve se poursuit !!!! C’est magnifique !!!! Je me sens submergée par tant d’amitié … et que dire pour vous remercier ? MERCI ???? C’est bien peu, mais c’est sincère et tout est profondément gravé au fond de mon cœur… Je vous aime.

Rachel

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Mon 100 km de Millau 2009 le Mar 13 Oct - 23:29

RV69

avatar
Admin
Bonsoir Rachel,

Ton récit est magnifique I love you et beaucoup de sentiments ont ressurgi à la lecture de cette titanesque aventure Shocked ... C'est vraiment un truc de ouf affraid (pour parler "jeuns"...).
Pour rien au monde, nous n'aurions manqué l'occasion de venir encourager les forçats de Corbas Running Exclamation sur les routes magnifiques de Millau et comme les enfants étaient également partant à 300 % Laughing, c'est tout naturellement que nous étions présents cheers
Vous nous avez fait réver... avec ce mélange de respecter, d'admiration et d'envie... L'envie de se dire qu'il devait etre bon de courir à vos côtés et de concrétiser un rêve qui vous était aussi chers mais la raison également lorsque l'on devinait votre souffrane et que l'on se disait qu'un 100 bornes celà devait se mériter Exclamation
J'ai aimé l'esprit d'équipe qui vous a animés, vous les coureurs mais aussi et surtout les suiveurs en vélo Shocked
J'avais plus de craintes sur leur préparation que sur la votre Exclamation Ont ils les fesses assez solides Shocked ; les jambes vont elles tenir les 100 km Question
Mais oui, ils ont suivi et assurés comme des chefs durant tout le week-end.
Je voudrai également tirer un grand coup de chapeau à Gérard, ton mari (Gégé pour les intimes Embarassed ),qui n'a rien laissé au hasard dans la préparation du groupe, qui s'est documenté comme un expert sur cette épreuve et qui a réussi l'exploit d'amener au bout l'ensemble de ses coureurs. C'est la grande classe mon Gégé Cool
Et que dire de vous les coureurs... si ce n'est respect Smile. Respect pour votre exploit, respect pour avoir porté hauts et forts les couleurs de notre club et respect pour votre humilité car si les jambes se sont quelque peu durcies durant les jours qui ont suivi la course, à aucun moment les chevilles n'ont gonflé et la tête est bien restée sur vos épaules Smile
Je terminerai en m'adressant à Isabelle qui se demandait comment elle réagirait dans l'adversité, elle qui ne s'était jamais vraiment mise dans le dur lors d'une course... Tu as ta réponse Isa... Tu as réagi en grande, en très grande championne Very Happy
Vos exploits ont certainement donné envie à d'autres coureurs du club d'entreprendre cette merveilleuse aventure humaine et c'est donc bien volontiers que nous revêtirons une nouvelle fois notre habit de supporter Rolling Eyes
Merci Rachel, de nous avoir, à travers ce récit, transporté une nouvelle fois sur les routes de Millau et tu peux être très fière d'avoir concrétisé l'un de tes plus beaux rêves et je te fais confiance pour en chatouiller de nouveaux et emmener avec toi ton mari et tes amis vers de nouveaux challenges Exclamation

Hervé

Voir le profil de l'utilisateur http://corbasrunning.forumactif.org

3 Lendemain d'Ultra ! le Mar 7 Déc - 0:15

Ma Rachou,

Il y a des lendemain d'Ultra ou on se remet a relire tous ces recits de nos courses folles...
Que de souvenirs...que d'émotions...que de joie...Et parfois pourtant que de souffrance.....
Mais par dessus tout, toujours cette magnifique envie d'y retourner..!!
Ton recit est tellement beau ...que...vivement septembre 2011 !! Avec mon Gégé à nos côtés, on frisera l'excellance...

bisous
Ton vieux pote.. lol!

Voir le profil de l'utilisateur

4 RDV Lolo !!!!!!!! le Mar 7 Déc - 22:05

Tu as raison mon Lolo !!!!!!!!!!! Et les bons souvenirs, faut les cultiver !!! Alors note bien cette date dans ton agenda : 24 Septembre 2011 !!!!!!!!!!

On y sera et on va "déchirer" !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et pour s'entraîner, un petit tour à London 2011, à Mende 2011 et ......

RDV est pris avec mon veil ami de toujours !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Tape là !!!!

Gros bisousssssssssssssssssss

Rachou

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum